Le Panama dans un bonbon

Entretien de Lenny Martinez, Responsable projet au sein de ForestFinance France avec Yoshiris Peña Monascal, Fondatrice et Directrice de Oro Moreno à Panama City.061914-RM-PERSONA-1-01

Aujourd’hui, nous nous entretenons avec Yoshiris Peña Monascal, Directrice de la première chocolaterie Bean to bar à Panama City. En novembre 2013, Yoshis a lancé à 25 ans, Oro Moreno, après avoir étudié dans une école hôtelière. Née à Caracas, Venezuela, Yoshis s’est éprise pour le chocolat et le Panama, où elle a d’abord étudié l’ensemble du processus de production et participé à de nombreux ateliers de chocolaterie au Venezuela, Pérou, Espagne et Belgique.

Aujourd’hui, forte d’une équipe de huit personnes, Oro Moreno compte parmi ses clients des hôtels de renom implantés à Panama City et beaucoup d’amateurs de chocolat.

Votre premier souvenir chocolat ?

Ma mère étant pâtissière de profession, ma sœur et moi avons été toujours entourées de sucreries desserts et chocolat. Très jeune, je savais l’orientation de ma profession future. J’ai étudié et suis diplômée cuisinière, pâtisserie et administration de ressources humaines avec l’objectif d’acquérir les connaissances pour créer pour mon propre business.

BARRAS DE CHOCOLATE ORO MORENO

A 20 ans, j’ai traversé l’Atlantique du Venezuela pour m’installer dans un petit pays du continent africain : la Guinée Equatoriale. Une expérience inoubliable! Le Panama s’est trouvé être la destination de mes premières vacances avant de rendre visite à ma famille à Caracas. Le Panama m’a enchanté, notamment la joie qui émane de ses habitants et les rencontres humaines.

Dans un pays où le sentiment national est de plus en plus présent et où ses richesses naturelles sont célébrées, notamment les terres humides de Bocas del Toro (où poussent les cacaoyers), j’ai eu l’idée de créer un chocolat 100% panaméen.

Oro Moreno…mais d’où vient ce nom chantant ?!

Lorsque, je vivais en Guinée Equatoriale, en Afrique, j’ai commencé mes recherches sur le cacao, j’ai lu un article dont le titre m’a marqué, Oro inexplotado. Une fois au Panama, je me suis très vite rendu compte de la forme très panaméenne de s’exprimer, avec des noms évocateurs : Bocas del Toro, Diablo rojo, Sal si puedes, Tumba Muerto. Ainsi j’ai décidé d’appeler nos chocolats Oro Moreno, comme étant les petits trésors de notre terre.

Avec ForestFinance, c’est une alliance Tree to bar…

En mars 2015, lorsque j’ai souhaité travailler la fève, et suite à plusieurs visites dans les plantations de ForestFinance, nous avons formalisé l’alliance. Oro Moreno c’est un processus de production artisanal qui implique l’utilisation de machines pour torréfier, broyer les fèves et beaucoup de patience et d’attention tout au long du cycle. Pour moi, ForestFinance produit le meilleur cacao de Bocas del Toro (où ForestFinance possède 150 hectares) tout en respectant la nature et les personnes qui y travaillent.

Et qui plus est, j’ai une visibilité sur tout le processus de croissance du cacaoyer, de la graine jusqu’à la récolte, la fermentation et le séchage. Ce joint-venture avec ForestFinance, il scelle enfin un objectif commun : accroître la visibilité du cacao panaméen dans le monde.

Tes pralines ont des saveurs si fruitées…

Nous voulons utiliser les ingrédients frais et naturels dont nous avons à proximité : ají chombo (piment), maracuyá, piña, coco, café, miel de Boquete, Ron Abuelo, noix de cajou entre autres ; avec l’intention de mettre en valeur la gastronomie nationale et ses saveurs propres. Les bonbons sont savoureux, colorés, et plein de légèreté! Chaque bonbon est traité comme un bijou de design, chaque pièce de chocolat est peinte à la main en petite quantité…

Votre habitude gourmande ?

Travailler le chocolat réveille les sens et crée un pont sensoriel directement connecté avec le plaisir ; Il est inévitable de produire des pralines sans résister à la tentation d’en manger au moins une. Pour l’équipe d’Oro Moreno, la journée débute de plus belle avec le tempérage du chocolat, le moulage, la production des bonbons et l’empaquetage.

Des nouvelles chocolatées à partager ?

Nous allons inaugurer un café dans une jolie bâtisse du Casco Viejo de Panama City au mois d’aout où nous présenterons nos différentes créations. L’année prochaine, nous souhaitons déménager notre laboratoire et trouver un espace plus grand. Nous allons aussi solliciter en début prochaine, l’autorisation d’exporter nos chocolats en Europe. Je compte sur vous pour me donner à ce moment-là vos impressions sur les chocolats Oro Moreno !

Oro Moreno10

0 2530
Lenny Martinez
Lenny Martinez

Lenny Martinez travaille depuis février 2014 comme Responsable Projet au sein de ForestFinance France. Il est chargé du développement pour le financement de nouveaux projets agroforestiers basés sur la cacaoculture, du networking et du suivi avec les partenaires. Il met également à profit ses compétences rédactionnelles acquises à Sciences Po pour les activités de communication écrite de la société. Passionné par les langues, l’entrepreneuriat social et l’Amérique latine, il fait le relais auprès des équipes au Panama de ForestFinance.